En guise d'introduction,

Trois images, en pensant à des images

Sous le pinceau
des peintres lettrés,
l’encre brisée,
le parfum du Chan

L’empreinte négative
d’une fougère,
W. H. F. Talbot
essayant le crayon
de la nature

L’évidence d’une cascade,
de la page d’
un carnet de croquis
d’Hiroshige

La voie du reflet

Insensiblement,
le flot des réversibilités dans la chambre noire avait usé les cordes liant l’image à ses anciens poteaux d’angles, la laissant dériver.
Contournant les écueils des mots issus des ‘sombres temps’, elle allait vers de plus anciennes fascinations où la maîtrise du cercle du reflet trouble les apparences du réel.
Dans le mouvement de balancier de l’entrelacs de la façon de l’image résonne
‘le vide est la forme est le vide’.
L’image clair-obscur ne témoigne pas d’une expérience autre, elle est, elle-même, expérience – Voie du reflet ?

Projets

CONTACT

Voir // Lire // Signer

risus ut sed lectus quis Sed tempus velit, quis, mattis