Comment dire ?

autrement ce qu’il est convenu d’appeler la photographie, lorsque sa pratique, dans sa forme la plus simple, celle du noir et blanc argentique, suggère une expérience aux antipodes de ce que proposent tout autant un quotidien saturé d’images que les grandes lignes de la réflexion photographique.

C’est
à paragraphes rompus,
en contournant les mots convenus,
en se plaçant sur le terrain même d’un imaginaire intime
que ce texte esquisse l’image d’une photographie qui tiendrait dans la paume de la main.

eget Aliquam at mi, risus. non